• cani-coach 29

POURQUOI ET COMMENT EDUQUER SON CHIEN ?

Dernière mise à jour : 16 mai



Si beaucoup de gens de nos jours ont des chiens, un grand nombre d’entres eux se posent la question de l’éducation.

Doit-elle être faite dès les premiers instants ?

Y a-t-il un âge limite pour éduquer son chien ?

Quel but et surtout pour quel intérêt ?


Toutes ces questions sont régulièrement posées par les propriétaires novices, mais également par ceux qui ont déjà vécu une ou plusieurs expériences avec de précédents compagnons à quatre pattes.


Alors pourquoi ne pas prendre le temps d’y réfléchir et d’y répondre pour faire des choix éclairés et ne pas tomber dans les pièges qui nous sont souvent tendus.


Pourquoi éduquer son chien ?


L’éducation est une discipline à part entière, dont les seules limites sont celles que vous vous donnerez.

L’éducation est synonyme d’obéissance et de ce point de vue, les visions de chacun sont très personnelles.


Si l’on peut admettre que certaines races sont plus adaptées que d'autres à cette activité, les bases sont accessibles pour la quasi-totalité de nos chiens. L’éducation reste la meilleure façon d’accorder nos compagnons et nous-mêmes à nos besoins respectifs. Si pour certains maîtres cette activité sera incontournable dès les premiers temps, pour d'autres l’apparition des problèmes sera le déclencheur de ces besoins d’éducation.


Cette dernière, obligatoire et parfois même inconsciente, va s’effectuer entre le chien et son maître dès les premières minutes de contact. Le simple fait de mettre une laisse à son chiot ou de ne pas en mettre pour le promener est déjà un choix éducatif.

L’éducation est avant tout un dialogue entre vous et votre chien, vous lui apprenez à vous comprendre et en retour, il vous offre de l’écoute.


Comment l’éduquer ?


Les méthodes d'éducation sont nombreuses et plus ou moins adaptées à vous et votre chien. Il peut être parfois difficile de faire un choix dans toutes ces possibilités.

Et si le meilleur choix, était de ne pas en faire ? Toute méthode à ces avantages et ces limites, se limiter à une seule méthode risque donc de vous restreindre dans vos objectifs.


Les premières questions que vous devez vous poser sont :

  • Qu’ai-je envie de vivre avec mon chien ?

  • Quelle activité j’aimerais faire avec mon compagnon ?

  • Suis-je capable d’atteindre ces objectifs seul(e) ou ai-je besoin d’aide ?

  • Quel est le temps que je pourrais lui consacrer ?


Après avoir répondu à toutes ces questions, le choix des méthodes sera beaucoup plus facile à faire. Car certaines peuvent être efficaces, mais vont demander beaucoup de temps et de répétition. Quand d'autres seront plus rapides, mais présenteront d’autres inconvénients.

L’intérêt de prendre un éducateur


Professionnel ou en club, les deux montures sont possibles et ne sont pas forcément contradictoires.

L’éducateur professionnel est là pour vous aider à un moment précis de la vie de votre chien. Son service doit être adapté à vos besoins et vos possibilités.

Le club est quant à lui moins personnalisé, mais bien plus recommandé pour un travail plus long ou pour l’accès à des activités canines.



Comment choisir son éducateur ?



Un éducateur professionnel doit être à votre écoute. Il se doit de pouvoir vous expliquer tous ses choix éducatifs.

Sa méthode, comme toutes les méthodes, ne sera pas parfaite, mais elle devra s’adapter aux besoins, aux capacités de votre chien, ainsi qu’aux vôtres.

Les éducateurs canins peuvent travailler à domicile ou en centre. Les deux montures peuvent être intéressantes tant qu'elles permettent de répondre à vos besoins.


Comment choisir son club ?


Un club est avant tout une association, qui réunit des passionnés. Les méthodes sont souvent plus standardisées, mais n’en sont pas moins efficaces pour l’éducation des bases.

Les clubs ont généralement plus de matériel et de possibilités pour vous offrir un accès aux différents sports canins que vous pourrez pratiquer avec votre compagnon.




Les vidéos internet ?


Internet regorge de vidéos explicatives pour l’éducation. Si elles peuvent être un très bon support pour certains exercices, elles peuvent aussi être un piège, car beaucoup de ces vidéos sont réalisées par des éducateurs canin, visant à faire la promotion de leur entreprise et risquent par bien des points d’être incomplètes, comme un magicien qui ne révèle jamais tous ses tours.

Elles peuvent malgré tout être un précieux support pour la mise en place de votre travail.



Les objectifs



Vos objectifs doivent être en partie définis avant le début, cela vous permettra de ne pas perdre le fil au cours des semaines qui vont s’écouler pendant votre travail. Ces objectifs pourront bien entendu évoluer avec le temps et l’expérience.


Pour simplifier le suivi et ne pas vous perdre, il est donc judicieux de :


  • Listez vos objectifs


Vous pourrez la consulter régulièrement pour voir votre progression et également comprendre le chemin pédagogique qui s’offre à vous.

Les éducateurs canins font souvent de même pour avancer de façon logique et ne pas se perdre en chemin.


  • Listez vos ordres


Faire une liste d’ordre peut paraître sans intérêt et pourtant vous découvrirez rapidement qu’il est parfois difficile de garder toujours le même mot pour certaines actions. Faire une liste vous permettra d’éviter les doublons ou les ordres qui changeraient de nom une fois sur deux.

Cette liste peut avoir un intérêt encore plus grand lorsque plusieurs personnes éduquent le même chien.


  • Restez cohérent


L’éducation est avant tout une question de cohérence, l’attitude, le langage et l’apprentissage fonctionnent de concert. Il est donc essentiel de maintenir une cohérence éducative de manière constante. Si par certains aspects la cohérence est parfois difficile à tenir, il peut être judicieux de revoir les éléments qui posent problèmes.




Conclusion


Que vous la fassiez seul(e) ou avec un éducateur, l’éducation est avant tout un moment de complicité avec votre chien.

Ne perdez jamais patience et restez toujours curieux de ce que vous allez vivre en travaillant au côté de votre compagnon.

L’obéissance est moment de partage, en cas de difficulté, il peut souvent être utile de stopper un exercice et de profiter d’un moment de jeu, pour y revenir plus tard.

Plus vous prendrez de plaisir et plus le travail sera efficace.


45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout